La peur et le chien

Sylvie Ducret - comportementaliste canin en Alsace - peur chez le chien

Les causes de peur chez le chien

Les chiens sont comme nous : certains n'ont pas peur de grand chose, alors que d'autres ont peur de presque tout.

Mais certains chiens ont tellement peur qu'ils ne font que subir les situations qui s'enchaînent durant toute la journée : ces chiens "souffrent" de ce qui est communément appelé le syndrome du chenil. En fait, lorsqu'un chiot vit durant les 3 premiers mois de sa vie dans le même local, avec pour seules stimulations sa mère et la fratrie, ainsi que les prises en main de l'éleveur (pas ou peu de jeux, aucune sortie du local), il n'aura pas appris à faire face à des situations nouvelles. Ainsi, ce chiot arrivant dans un nouvel endroit (nouveaux propriétaire), il aura peur de tout.
Cette situation peut aussi se produire lorsque la mère du chiot était elle-même très peureuse.
Dans ce cas, il faudra énormément de temps et de patience aux maîtres pour apprendre petit à petit (cela peut prendre des mois !) chaque chose de la vie future du chiot.

Dans la plupart des foyers tout de même, le chien n'a peur que de certains objets (aspirateur, bruit spécifique), individus (étranger, enfant) et situations (bruit de feu d'artifice).

Cela peut avoir plusieurs causes :

le chiot, avant 3 mois, n'a été que peu stimulé : il a appris à s'adapter à certaines situations, mais n'a pas été habitué à d'autres (chiot élevé en campagne et qui a peur en ville car il n'y était pas allé avant l'âge de 3 mois);

le chiot, mis en présence avec un objet (porte, râteau, jouet d'enfant), a eu mal : dans ce cas, il mettra un certain temps pour reprendre confiance dans cet objet ;

le chiot a été forcé de faire quelque chose dont il a peur (nager) : il faut savoir que tous les chiens ont 2 peurs : le feu et le vide. Or, nager est pour le chien se lancer dans le vide pour ensuite, par les mouvements des pattes, flotter et finalement pouvoir revenir sur la "terre ferme". Le fait de mettre un chien à l'eau pour le faire nager conduit souvent à ce que le chien n'aille plus à l'eau ... parce qu'il avait peur. Le mieux est d'user de patience et de montrer au chien que l'eau n'a rien de dangereux pour lui et que le vide, provoqué par le fait que le chien n'a plus patte, n'est pas un danger. Ainsi, lorsque le chien aura suffisamment confiance en lui, il se "jettera à l'eau" de lui-même.